Contact :

contact@les-jardiniers-a-velo.fr
Tel. 06 45 35 11 21
Paris et proche banlieue
les jardiniers à vélo sur Facebook

Pourquoi nous amendons les sols

permaculture ferme jardiniers veloBeaucoup de jardiniers pensent que de ne « rien mettre » comme fertilisants dans leur jardin est une façon écologique et suffisante pour nourrir leurs plantes et leur sol.

 

Effectivement le fait d’éviter les engrais chimiques et les déséquilibres qu’ils peuvent causer est un geste écologique important qui permet d’empêcher :  la baisse en humus dans votre jardin, la perturbation du fonctionnement du sol, la perte de vie microbienne, l’appauvrissement du sol en éléments nutritifs …

 

Toutefois le sol, les plantes, les arbres et tout autre forme végétale qui pousse dans votre jardin ont besoin d’éléments nutritifs ne serait-ce que pour pousser, pour produire des fruits et pour être en bonne santé.

 

Image : Paysage résilient / plaine de Montesson. cc GabyB

 

 

L’humus un « fertilisant » naturel à recréer :

 

Le principal facteur de fertilisation du sol provient de la dégradation des matières végétales et animales « mortes », appelées humus, qui s’incorporent peu à peu dans le sol.

L’humus se dégrade en permanence et peut finir par disparaitre s’il n’a pas les apports nécessaires. Certains éléments nutritifs sont également apportés par des phénomènes naturels, tels que l’azote grâce aux pluies d’orage, mais ça n’apporte pas tous les éléments nutritifs nécessaires et ça n’est pas forcément suffisant en quantité d’où l’apparition de carences au jardin…

 

Pour maintenir le taux d’humus et les éléments minéraux à votre jardin nous vous proposons d’apporter ce qu’il faut par des apports extérieurs organiques tel que le compost, le paillage, le fumier, les engrais verts ou les engrais organiques naturels.

 

Les différents éléments minéraux au jardin :

 

L’azote : favorise la pousse, le développement des tiges et des feuilles. A trop forte concentration, il diminue la résistance des plantes aux ravageurs et les légumes se gorgent d’eau.
Symptômes de carence : plantes à tiges courtes et feuilles petites, de couleur vert pâle.

 

Le phosphate : favorise la formation des fleurs et des graines. Il aide les végétaux à résister au froid ainsi qu’aux maladies.
Symptômes de carence : floraison peu abondante, peu de graine.

 

La potasse : favorise le développement des organes de réserve (tubercules, racines, fruits), la coloration des fleurs et des fruits.

 

Le magnésium : un des principaux constituants de la chlorophylle. Il est important pour l’obtention de fruits et légumes équilibrés.

 

Le calcium : très utile dans les sols plutôt acides. Apports à proscrire dans les sols calcaires ou alcalins.

 

Le soufre : important pour certaines cultures (crucifères, bulbes, légumineuses).

 

Les oligo-éléments : fer, zinc, bore, manganèse, etc. Ils sont indispensables, mais à très faibles doses. Les engrais utilisés en jardinage biologique en contiennent, en général, des quantités suffisantes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *